Actualités

27 octobre 2016
Rencontre avec Smoove, l’entre- prise qui va équiper Marrakech en vélos en libre-service

Marrakech devient la 1ère ville du continent africain à se doter vélos en libre-service. 300 « Medina bikes » se- ront déployés à l’occasion de la COP22 de Marrakech (du 7 au 18 Novembre) pour une durée renouvelable de 5 ans. Laurent Mercat, Président et Fondateur de Smoove, nous donne tous les dé- tails sur ce projet.

Basée à Saint-Gely-du-Fesc, près de Montpellier (France), la société Smoove équipe déjà de nombreuses villes en vélos libre-service : Moscou (Russie), Shymkent et d’Almaty (Kazakhstan), Vancouver (Canada), Helsinki (Finlande), Chicago (Etats-Unis)...

Smoove a remporté l’appel d’offres or- ganisé par l’ONUDI, l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (rattachée à l’ONU), a n de déployer une otte de vélos en libre-ser- vice à l’occasion de la COP22, du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech.

Un partenaire local

Mis en place en partenariat avec la structure locale « Estates Vision », Me- dina Bike sera le « vélib » de Marrakech, première ville du continent africain à

béné cier d’un système de vélos en libre-service.

Composée de 300 vélos et d’une di- zaine de stations, la otte sera installée dans les lieux emblématiques de la ville comme la Koutoubia ou les jardins de Majorelle. Le service sera inauguré lors de la COP22 et s’inscrit dans la péren- nité avec contrat renouvelable d’une durée initiale de 5 ans.

A l’image de Moscou, Helsinki ou Van- couver, le modèle économique de Me- dina Bike inclura la contribution d’un sponsor, dont les recherches sont en cours.

Une volonté royale

Medina Bike répond à une volonté du roi Mohammed VI et du gouverne- ment marocain de lancer des initiatives concrètes autour du développement durable à l’occasion de la COP 22.

A l’initiative du Ministère chargé de l’En- vironnement, ce projet, coordonné par l’ONUDI et soutenu nancièrement par le GEF (Global Environment Facility / Fonds pour l’Environnement Mondial) af rme l’engagement du Maroc dans la

lutte contre les effets négatifs du chan- gement climatique. Cette 22ème édition de la « Conference of Parties » rassem- blera 197 états et devrait être la COP de l’action, selon les organisateurs.

« A Marrakech, le vélo était un des mo- des principaux de déplacement mais a, comme en France, progressivement perdu du terrain. On peut d’ailleurs reconnaître les vrais Marrakchis à la présence d’une bicyclette devant leur maison ! Medina Bike est un outil de re- naissance de cette pratique cyclable » explique Laurent Mercat, PDG de Smoove. 

 

Par Karl Demyttenaere